◆ ACTUALITÉS

Alerte renforcée sécheresse

Le département de la Loire connaît un déficit pluviométrique depuis ce printemps, ayant conduit le placement du département en vigilance dés le 23 avril. L’absence de précipitations notables depuis la mi-juin, associée à des températures supérieures aux normales, accentuent l’étiage observé sur de nombreux cours d’eau de la Loire dont les débits sont actuellement très faibles, en particulier sur la moitié Est du département. Cette situation et les perspectives météorologiques sèches des jours à venir nécessitent de prendre des mesures afin de préserver les usages prioritaires et la survie des écosystèmes aquatiques.
http://www.loire.gouv.fr/aggravation-de-la-situation-de-secheresse-a7538.html
De fait, des restrictions d’usage de l’eau sont mises en œuvre dans l’ensemble des communes des zones d’alerte suivantes :  
• la zone des Monts du Lyonnais, du Gier et de Pilat-Sud au niveau de l’alerte,
• la zone Rhins-Sornin (Est Roannais) au niveau de l’alerte renforcée.
Les autres zones restent en situation de vigilance. La limitation des usages est fonction de la gravité de la situation hydrologique de chacune des zones d’alerte et différenciée selon la nature des usages et la provenance de l’eau. Ces limitations ne s’appliquent pas aux retenues de stockage ni au canal du Forez. Les principales mesures de restrictions concernant les particuliers sont progressives et vont de la limitation des horaires d’utilisation de l’eau à l’interdiction d’utilisation de l’eau pour les usages suivants : le lavage des voitures hors des stations professionnelles, le remplissage des piscines privées, l’arrosage des pelouses, l’arrosage des jardins potagers, massifs fleuris, plantations arborées. Le prélèvement dans les cours d’eau (bief, pompage) ou dans les nappes pour le remplissage des plans d’eau est interdit. L’État appelle chacun à limiter au maximum sa consommation d’eau, afin de préserver au maximum les ressources et les milieux.