jardin_05

Histoire de la commune : vous avez des photos ou des infos ?

Un livre sur l’histoire de la commune est en cours d’élaboration. Si vous possédez des photos (fêtes des classes, associations, événements municipaux…) ou autres documents de 1900 à 1970 vous pouvez les déposer au secrétariat de mairie avec vos noms, prénoms et numéro de téléphone pour la restitution. Merci pour votre participation…

114 : Service d’appel d’urgence sourds, malentendants, sourdaveugles et aphasiques

Lancé en 2011 par les ministères de la Santé et de l’Intérieur, et piloté par le CHU Alpes-Grenoble, le 114 est le service public d’urgence gratuit, disponible 24h/24h et 7j/7, réservé aux personnes sourdes, sourdaveugles, malentendantes et aphasiques, pour contacter, grâce au dispositif de Conversation Totale (visio, texte, voix, images) les secours les plus proches, par SMS, internet et via l’application « Urgence 114 ».On compte aujourd’hui plus de 7 millions de personnes déficientes auditives en France, et seulement 1 français sur 5 connaît le service d’urgence qui leur est dédié.

Excursion à Annecy

Culture et Patrimoine en Boisset organise une excursion ouverte à tous, adhérents ou non, sur les bords du Lac d’Annecy le Jeudi 4 avril 2024.Programme culturel : La visite guidée du Vieil Annecy, visite découverte Fonderie Paccard et visite guidée du musée, coulée d’une cloche, concert de carillons, …à Sevrier.Repas, café et vin compris au Restaurant Beauregard à Sevrier.Transport en autocar : Départ 5h45, retour début de soirée – parking de la mairie Saint Vincent de BoissetCoût : 85 € par participant. Fiche d’inscription

VOEUX 2024

Très sympathique cérémonie des voeux devant une très nombreuse assistance en présence de Monsieur le Sous-préfet, du Sénateur M. ROCHETTE, des maires de St Vincent de Boisset et Pradines : rétrospective 2023, projets 2024, accueil des nouvelles familles et des bébés 2023, récompenses aux enfants pour le défi « les jardiniers en herbe « .Remise de la médaille d’honneur Régionale, Départementale et Communale à Élisabeth (échelon or pour 35 ans de service) et Yves (échelon argent pour 20 ans de collectivité) Félicitations à eux !

Aide numérique gratuite ! N’hésitez plus ….

Toute inscription à nos animations se fait par téléphone ou sur place. L’ensemble de nos services est gratuit. Espace numérique53 rue Albert Thomas – Roanne04 77 23 78 64Espace numérique : Ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00.4 parcours débutants, spécialement conçus pour accompagner ceux qui souhaitent s’initier à l’utilisation du numérique et de l’Internet.Les ateliers thématiques sont une excellente occasion pour tous d’approfondir ses connaissances et compétences pour « Scanner un document avec son appareil mobile » et acquérir « Les Fondamentaux du Tableur Excel ».Les rendez-vous individuels, chaque lundi et mercredi, vous permettent d’aller plus loin et de lever les freins dans vos usages numériques. En bref, le coup de pouce dont vous avez besoin !À destination des professionnels, mais pas seulement, les cafés numériques sont l’occasion de se réunir autour d’un café pour parler des pratiques numériques d’aujourd’hui. En collaboration avec le Fablab, le Numeriparc et le groupe « Empreinte Numérique » de Roannais Agglomération,  il est proposé d’aborder 7 thématiques, de la découpe laser à la sécurisation de vos informations d’identification, en passant par la programmation Arduino et l’optimisation de l’autonomie de votre smartphone.Enfin, L’Espace Numérique est un pôle de ressources, dans ce cadre il propose sous conditions la location de salles équipées, la location de matériel et peut intervenir en extérieur sur le territoire (cf grille tarifaire de ces services). Pour toutes questions à ce sujet, merci d’envoyer un mail ou de contacter le service par téléphone. Planning d’activités gratuites 1er trimestre 2024 Tarifs des locations

Déclaration de forage(s)

Déclaration Unifiée Pour Les Ouvrages Souterrains : DUPLOS est un téléservice qui vous permet de déclarer un projet de forage(s) aux titres du Code minier et/ou du Code général des collectivités territoriales, respectivement pour ouvrages souterrains de plus de 10 m de profondeur ou des forages domestiques.https://duplos.developpement-durable.gouv.fr/#/ Cet outil se substitue à l’actuelle procédure qui consiste pour les personnes concernées à remplir de façon manuscrite le cerfa n°13837*02, le déposer en mairie pour une saisie sur le site https://declaration.forages-domestiques.gouv.fr.

Les urgences, c’est pas une évidence !

En période hivernale, les tensions dans les services d’urgence sont amplifiées, entre autres avec la circulation des virus de l’hiver. Plus que jamais, en périodes de congés, il est important d’adopter les bons réflexes en cas de besoins de soins immédiats.Les services des urgences ont vocation à accueillir des patients dont l’état de santé requiert des soins rapides et adaptés dont l’absence mettrait en jeu leur pronostic vital ou pourrait conduire à l’altération grave et durable de leur état de santé. Avoir rapidement besoin de soins n’est pas forcément synonyme de passage systématique aux urgences.Mes réflexes avant de me déplacer aux urgences :Je prends conseil auprès de mon médecin ou de mon pharmacienJe trouve un lieu de consultation sans rendez-vousJ’appelle le 15 (ou le 114 pour les personnes sourdes ou malentendantes)Si j’ai besoin de soins immédiats, j’appelle en priorité mon médecin traitant. Si je n’en ai pas ou qu’il n’est pas disponible, je trouve un lieu de consultations sans rendez-vous près de chez moi. Plusieurs types de structure de soins sont susceptibles de pouvoir vous accueillir (centre de santé, maison de santé, maisons médicales de garde, etc.), consultez la carte interactive sur le site de l’Agence régionale de santé pour vous aider.En dernier recours, et avant de vous déplacer aux urgences, appelez le 15. Le centre 15 vous orientera selon votre état et votre besoin de prise en charge. Vous pourrez bénéficier de conseils médicaux par téléphone et/ou être orienté vers une consultation ou un service d’urgences, le cas échéantDe nombreuses situations ne justifient pas de se rendre aux urgences. Vous aussi, adoptez les bons réflexes cet hiver et faites passer le message autour de vous !Plus d’informations sur le site internet de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/les-urgences-cest-pas-une-evidence-0 Cliquez ici

Face aux cambriolages, soyez vigilant à votre environnement, composez le 17 en cas de suspicion

Trois éléments préventifs indissociables permettent de réduire ces risques sur votre habitation : Mécanique : Fermez/verrouillez vos portes et fenêtres.Technique : Installez un éclairage suffisant (l’installation de détecteurs de présence est un dispositif simple et peu onéreux).Un système d’alarme est un dispositif très efficace, son déclenchement suffit généralement à dissuader les voleurs, surtout lorsque vous êtes présents (activation du zonage)Sécurisez le coffre-fort: ce dernier doit être fixé dans le sol ou un mur (porteur) et si possible,  dans une pièce fermée, hors de la vue des clients.Éventuellement mettre en place un dispositif de vidéoprotection. Ce système dissuade le passage à l’acte, permet d’effectuer une levée de doute à distance et fourni une aide au travail d’enquête.Renforcer les ouvrants : portes sécurisées (bloc porte + système de verrouillage A2P*) et barreaudage aux fenêtres.Humain / Organisation : Soyez vigilants en fermant et verrouillant les portes, fenêtres et volets,Soyez discrets sur les réseaux sociaux (pas de mention sur votre activité, vos congés, …)Signalez vos absences à la gendarmerie : opération tranquillité vacances ou tranquillité entreprises.Contacter immédiatement le 17 en cas de déclenchement d’alarme. Enfin, si vous êtes victime :– Maintenez les lieux en l’état jusqu’à l’arrivée de la gendarmerie– N’entreprenez aucune action lourde de conséquences

Influenza aviaire : risque élevé

Après un premier foyer d’IAHP dans un élevage de dindes du Morbihan, un second foyer vient d’être confirmé dans un élevage de 26 400 dindes situé la Baie de Somme (zone à risque particulier). En conséquence, par arrêté publié au JORF d’hier,  le niveau de risque IAHP est relevé à son niveau maximal (élevé) sur l’ensemble du territoire. Le passage en risque « élevé » renforce l’arsenal de protection des élevages avicoles et généralise sur l’ensemble du territoire les mesures de prévention suivantes : Claustration ou protection par des filets des oiseaux détenus dans des établissements de moins de 50 volailles ou des oiseaux captifs (basses-cours, zoos) ; Claustration ou protection par des filets des oiseaux détenus dans des établissements de moins de 50 volailles ou des oiseaux captifs (basses-cours, zoos) ; Mise à l’abri et protection de l’alimentation et de l’abreuvement des oiseaux dans les établissements détenant plus de 50 volailles ; Équipement obligatoire des véhicules destinés au transport de palmipèdes de plus de trois jours au moyen de bâches ou équivalents empêchant toute perte significative de plumes et duvets par un camion plein ou vide ; Interdiction des rassemblements de volailles et oiseaux captifs ; Interdiction de compétition de pigeons voyageurs jusqu’au 10 avril ; Interdiction du lâcher de gibier à plumes de la famille des anatidés. Mise à l’abri et protection de l’alimentation et de l’abreuvement des oiseaux dans les établissements détenant plus de 50 volailles ; Équipement obligatoire des véhicules destinés au transport de palmipèdes de plus de trois jours au moyen de bâches ou équivalents empêchant toute perte significative de plumes et duvets par un camion plein ou vide ; Interdiction des rassemblements de volailles et oiseaux captifs ; Interdiction de compétition de pigeons voyageurs jusqu’au 10 avril ; Restrictions aux transports d’oiseaux appelants et interdiction du lâcher de gibier à plumes de la famille des anatidés.Dans ce contexte, le strict respect de ces mesures et l’application des règles de biosécurité sont essentiels pour tenter de limiter la diffusion du virus.Ces informations sont également accessibles sur le site des service de l’État dans la Loire ( www.loire.gouv.fr) et, pour de plus de précisions, une page dédiée est disponible sur le site internet du Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté Alimentaire. RAPPEL : Les détenteurs d’oiseaux sont tenus d’en faire la déclaration auprès de la mairie du lieu de détention des oiseaux et sur le site du Ministère de l’ariculture « mes démarches » (cerfa 15472*02). Afin d’aider les détenteurs dans cette mise en place, une fiche technique reprenant l’ensemble des obligations de ces détenteurs est accessible sur le site internet de la préfecture : http://www.loire.gouv.fr/mesures-generales-de-biosecurite-a-appliquer-dans-a6686.html Enfin, tout détenteur de volailles doit déclarer rapidement à un vétérinaire toute mortalité anormale, qui peut être le signe d’une contamination des volailles

Intoxication monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz invisible, inodore et très toxique.En Auvergne-Rhône-Alpes, plus de 300 personnes sont intoxiquées chaque année, entraînant malheureusement plusieurs décès.Ces intoxications touchent majoritairement des particuliers et sont le plus souvent d’origine accidentelle.Elles surviennent principalement durant la période de chauffage et sont généralement liées à : ·         un mauvais fonctionnement d’un appareil de combustion (chaudière, poêles, etc.) ;·         l’usage prolongé d’un chauffage d’appoint non électrique ;·         l’usage détourné d’appareils de cuisson pour se chauffer ;·         l’utilisation à l’intérieur de locaux de groupes électrogènes, braséros, barbecues, ou d’outils à moteur thermique (tronçonneuses)·         un manque de ventilation ou l’obstruction des grilles d’aération. Compte tenu de la hausse des prix du gaz et de l’électricité, il est à craindre que des particuliers aient recours à des modes de chauffage inadaptés ou sur des périodes prolongées, augmentant les risques d’intoxication. https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/monoxyde-de-carbone   cliquez ici : Intoxication monoxyde de carbone